jeudi 30 janvier 2014

Brownies marbré



Pour cette recette, c’est encore Loulou qui a œuvré ! Il a fondu devant la photo de ce brownies marbré trouvé dans l’un de mes nombreux journaux de cuisine. Une manière originale de revisiter le brownies.
Attention ! (Comme pour un brownies classique), recette diététiquement TRES incorrecte !! J



Ingrédients (pour un grand brownies)
Pour l’appareil au chocolat :
400 g de chocolat noir à 70%
160 g de beurre
6 œufs
200 g de sucre
140 g de farine
1 pincée de sel
Pour l’appareil au Philadelphia :
225 g de Philadelphia
1 œuf
40 g de sucre

Préchauffer le four à 180°.
Casser le chocolat en petits morceaux et couper le beurre en gros dés. Faire fondre l’ensemble au bain marie.
Dans un saladier, battre les œufs et le sucre jusqu’à ce qu’ils blanchissent. Ajouter le chocolat fondu. Mélanger. Ajouter la farine et la pincée de sel. Bien mélanger de manière à obtenir une pâte bien homogène. Réserver.
Dans un autre récipient, mélanger à l’aide d’un fouet le Philadelphia, le sucre et l’œuf.
Dans un grand plat rectangulaire beurré ou recouvert d’une feuille de papier sulfurisé, verser l’appareil au chocolat puis parsemer par petites touches l’appareil au Philadelphia. Former des marbrures à l’aide de la pointe d’un couteau.
 Enfourner pour 30 minutes (vérifier la cuisson en piquant un couteau, elle doit ressortir presque sèche mais pas tout à fait : le brownies ne doit pas être trop cuit pour rester moelleux).



mercredi 29 janvier 2014

Nems maison et riz cantonais



Bientôt le nouvel an chinois… nems, rouleaux de printemps et riz cantonais envahissent les supermarchés en ce moment. Alors pourquoi pas les réaliser soi même ?
Mon seul soucis pour les nems, c’est que pour qu’ils ne soient pas trop gras, je les fais cuire à la poêle et le rendu visuel n’est donc pas terrible. En revanche, au goût, ils sont super bons ! Comme ils demandent un certain nombre d’ingrédients, j’en prépare toujours plus et j’en congèle avant de les faire cuire.
Pour le riz cantonais, on pourrait aussi ajouter des crevettes ou encore des champignons noirs… on fait en fonction de ce qu’on a sous la main !



Ingrédients
Pour les nems (pour 10 à 12 nems):
12 galettes de riz rondes de 22 cm de diamètre
12 feuilles de menthe
500 g de filet de poulet
1 carotte
1 oignon
4 cm de gingembre frais
20 g de champignons noirs déshydratés
2 gousses d’ail
1 poignée de pousses de soja
1 œuf
Sauce soja
Pour le riz cantonais (4 personnes) :
125 g de filet de porc
160 g de petits pois surgelés ou frais
100 g de riz basmati cru
2 œufs
1 boite de champignons émincés
2 échalotes
2 gousses d’ail
1 cm de gingembre frais
Sauce soja

Préparation des nems :
Mettre les champignons noirs dans un bol d’eau bouillante. Les laisser se réhydrater 15 à 20 minutes.
Râper la carotte et l’oignon. Hacher l’ail et le gingembre.
Hacher le poulet.
Dans un faitout, faire revenir l’oignon et l’ail dans 1 càs d’huile de tournesol. Ajouter le poulet haché, le gingembre et un peu de sauce soja. Lorsque le poulet est cuit, réserver dans un saladier.
Dans le saladier, ajouter la carotte râpée, les pousses de soja juste blanchies, les champignons noirs réhydratés et émincés, les feuilles de menthe coupées en 6 ou 8 et l’œuf battu.
Bien mélanger l’ensemble.
Humidifier un torchon. Tremper une galette de riz dans un saladier d’eau bine chaude puis la déposer sur le torchon humide. Prélever une bonne cuillère à soupe de farce puis la déposer sur la galette à environ 4 cm du bord. Commencer à rouler le nem, rabattre les côtés latéraux puis terminer de rouler le nem sur lui-même.
Réserver sur un torchon (sur une assiette, la galette de riz accroche et se déchire). Recommencer jusqu’à épuisement de la farce.
Faire cuire dans une friteuse ou dans une poêle avec un peu d’huile jusqu’à ce que les nems soient bien dorés. Égoutter et poser sur du papier absorbant avant de servir avec une salade et de la menthe et/ou du riz cantonais.


Préparation du riz cantonais :
Couper le porc en petits cubes. Le faire cuire dans une poêle avec de la sauce soja.
Battre les œufs en omelette avec 2 càs de sauce soja. Les faire cuire dans une petite poêle. Mettre alors sur une planche et découper en petits cubes.
Faire revenir les champignons dans une poêle avec un minimum de matière grasse et de la sauce soja.
Faire cuire les petits pois et le riz ensemble dans un grand volume d’eau en suivant les indications du paquet de riz.
Émincer les échalotes, hacher l’ail et le gingembre.
Dans un grand faitout, mettre 1 càs d’huile de tournesol. Y faire revenir les échalotes et l’ail. Ajouter le riz égoutté avec les petits pois, le gingembre, les cubes de porc, les cubes d’omelette et les champignons. Bien mélanger. Rectifier l’assaisonnement (si ça manque de sel, utiliser la sauce soja pour saler l’ensemble). Laisser à feu doux et à couvert pendant 10 minutes.

lundi 27 janvier 2014

Pavlova aux framboises, ananas et litchi



A Noël, j’ai eu plusieurs très beaux livres de cuisine. Parmi eux, deux livres de pâtisserie du chef Christophe Michalak, dans lesquels on trouve sa pavlova : un dessert à base de meringue, de crème fouettée et le fruits.
J’ai remplacé les framboises de la recette initiale par l’ananas parce que c’est pas vraiment facile de trouver des framboises au mois de Janvier… l’inconvénient de l’ananas, c’est qu’il est plus difficile à découper au moment de servir.
Après cuisson, ma meringue n’était pas vraiment belle sur les côtés (il faudra que je retente l’expérience !), du coup je l’ai recouverte de crème. Donc au final, mon dessert n’a plus du tout l’aspect d’une pavlova… mais c’était très bon quand même : une texture aérienne et des saveurs de fruits bien parfumés.
 
  
Ingrédients
Pour la meringue :
3 blancs d’œufs
1 pincée de sel
Le jus d’un demi citron vert
90 g de sucre
90 g de sucre glace
Pour le coulis de framboises :
200 g de framboises (vu la saison, j’ai utilisé des framboises surgelées Picard)
30 g de sucre à confiture (qui contient de la pectine)
Pour la crème fouettée : (prévoir le double de quantité si on veut recouvrir, comme moi, la meringue sur les côtés)
175 g de crème fleurette
25 g de Soho
70 g de Philadelphia
Pour les finitions :
1/2 ananas
150 g de litchis
Le zeste du citron vert utilisé pour la meringue
Quelques groseilles

Préparation de la meringue :
Préchauffer le four à 150°.
Monter les blancs d’œufs en neige avec la pincée de sel. Ajouter le sucre semoule et continuer de battre jusqu’à ce que les blancs soient très serrés. Ajouter alors le sucre glace tamisé et le demi jus de citron vert délicatement, à l’aide d’une maryse.
Beurrer et sucrer un cercle à pâtisserie et une feuille en silicone pour mettre dessous (à défaut, utiliser du papier sulfurisé). Y verser la préparation à l’aide d’une poche à douille pour être bien régulier.
Faire cuire au four pendant 25 minutes.
Laisser refroidir sur une grille, démouler et déposer sur le futur plat de service.

Préparation du coulis de framboise :
Dans une casserole, mettre les framboises et le sucre. Porter à ébullition et laisser cuire 5 minutes. Mixer à l’aider d’un mixeur plongeant. Mettre dans une poche à douille et laisser à température ambiante.

Préparation de la crème fouettée :
Dans un saladier, mettre la crème, le Philadelphia et le Soho. Monter au batteur électrique (pour être sûr que ça monte bien, mieux vaut placer les ingrédients dans le saladier et mettre l’ensemble au réfrigérateur 1 h avant de les battre). Battre jusqu’à obtenir une texture bien ferme. Placer dans une poche à douille.

Finition :
Couper l’ananas épluché en 4 dans la longueur puis en tranches fines. Éplucher et dénoyauter les litchis.
Sur la meringue, répartir le coulis de framboise à l’aide de la poche à douille, puis sur le coulis, répartir la crème fouettée.
Juste avant de servir (pour que les fruits ne risquent pas de rendre de l’eau), disposer l’ananas, les litchis et quelques grains de groseille. Saupoudrer le tout de zeste de citron vert râpé.


samedi 25 janvier 2014

Cake aux carambars



Cette fois, c’est Loulou qui est passé en cuisine pour ses collègues, avec une recette de cake que j’avais en réserve depuis assez longtemps, mais que je pensais écœurante. En réalité, ce cake a un bon gout de caramel, et le top, c’est l’odeur dans la maison lorsqu’on le fait cuire !



Ingrédients
20 carambars
150 g de beurre
10 cl de lait
150 g de farine
1/2 sachet de levure
160 g de sucre
3 œufs

Préchauffer le four à 180°.
Dans une casserole, faire fondre les carambars avec le beurre et le lait (faire chauffer à feu moyen en remuant souvent).
Dans un saladier, mélanger la farine, la levure, le sucre, les œufs. Ajouter alors le mélange aux carambars. Bien mélanger.
Verser dans un moule à cake et enfourner à mi-hauteur pendant 40 minutes.

vendredi 24 janvier 2014

Pastillas individuelles au poulet



Comme souvent, je vois une recette qui me plait, sauf qu’au moment de la faire, il me manque des ingrédients, ou bien tout ne me plait pas parfaitement… Au final, on est souvent assez loin de la recette d’origine !
Cette fois, en me baladant sur le blog de Mercotte, j’avais repéré des mini pastillas apéritives au poulet. Après modifications de la taille et des ingrédients, voilà le résultat !
 
 
 Ingrédients (pour 5 personnes)
600 g de blancs de poulet
5 feuilles de brick
2 oignons
1 belle gousse d’ail
2 càc de curry doux
10 cl de lait de coco
1 poireau
2 cm de gingembre frais
50 g d’amandes effilées
Huile d’olive et/ou beurre fondu
Sel, poivre

Emincer très finement le poireau, et le faire cuire à l’eau bouillante 10à 15 minutes. Le rafraichir immédiatement lorsqu’il est cuit.
Couper le poulet en très petits dés.
Hacher l’ail et émincer finement l’oignon. Les faire revenir dans 1 càs d’huile d’olive. Ajouter ensuite le poulet, le curry, le lait de coco et les poireaux. Saler et poivrer. Laisser mijoter 10 à 15 minutes à feu doux. Ajouter en dernier les amandes effilées. Bien remuer.
Beurrer et/ou huiler au pinceau les feuilles de brick. Les placer dans des moules individuels et les garnir avec la préparation au poulet. Replier la feuille de brick et la maintenir avec un pique en bois.


Normalement, la préparation se tient bien et on peut sortir les pastillas des moules juste après leur réalisation (mais on peut aussi les démouler après cuisson !).
Préchauffer le four à 200°.
Faire cuire les pastillas 10 à 15 minutes. Servir avec une salade verte.

Crackers apéritifs au magret de canard séché



Voilà une idée pour un apéritif improvisé : en utilisant des crackers du commerce, c’est super rapide et facile et tout le monde a apprécié ! C’est toujours plus sympa que de servir les crackers seuls !




Ingrédients
Crackers à l’huile d’olive et à l’origan
Magret de canard séché
Confit d’oignons
St Morêt
Confiture de figues



Déposer sur la moitié des crackers du confit d’oignons et une tranche de magret coupée en allumettes.
Sur l’autre moitié, mettre du St Morêt, un peu de confiture de figues et une tranche de magret.
C’est tout !! Oui je sais, ce n’est pas vraiment une recette…plutôt une idée pour changer des gâteaux apéritifs !